Politique Enfance - CCCE

Des infrastructures répondant aux attentes du terrain

C’est en 2001 que vos élus communautaires ont constaté, grâce à la réalisation d’un outil formidable qui s’appelle « Projet de Territoire », le déficit croissant en matière de services et d’équipements liés à l’enfance.

Forts de cette connaissance, ils ont tout naturellement décidés de tout mettre en oeuvre afin d’y remédier et d’offrir à l’ensemble des habitants du Territoire de la Communauté de Communes de Cattenom et Environs des infrastructures répondant au mieux aux attentes du terrain.

Petit rappel historique

Pour ce faire, la CCCE a proposé à ses communes membres d’adopter la compétence « ENFANCE » et ce afin « d’étudier et mettre en oeuvre un maillage pertinent d’équipements dans le domaine de l’accueil de la petite enfance et de l’accueil périscolaire répondant aux besoins sur le territoire communautaire, c’est-à-dire dépassant le simple rayonnement communal » (extrait de la délibération votée en séance du 29/11/2001).

Plus concrètement, l’objectif était de mettre en place un vaste réseau d’infrastructures pour l’accueil des enfants et adolescents âgés de 0 à 16 ans…la croissance de la population et l’arrivée de familles jeunes privilégiant le travail transfrontalier apportaient son lot de demandes de modes de garde sur des plages horaires très étirées…

Le pari était donc complexe et en même temps très ambitieux et précurseur en Moselle : comment répondre à la pluralité des besoins sur TOUT le territoire en tenant compte de sa spécificité socio-économique et du déficit d’équipements au service de l’enfance…


La CCCE, en tête de file, a donc su mobiliser tous les acteurs du territoire : communes, associations locales, partenaires financiers et techniques départementaux, régionaux, étatiques et même européens ! afin d’engager au plus vite les études qui devaient apporter les réponses les plus adaptées aux besoins recensés et aux intérêts communaux et communautaires…Ce qui au départ n’était pas une mince affaire s’est très vite concrétisé grâce à la participation de manière très impliquée de l’ensemble des partenaires.

C’est ainsi que la CCCE au travers d’une contractualisation avec la Caisse d’Allocations Familiales de la Moselle a proposé un programme cohérent et global qui comportait 4 volets bien distincts :

  • Le développement de l’accueil en structure collective des enfants de 0 à 6 ans complété par un relais assistantes maternels.
  • Le développement de l’accueil périscolaire des enfants de 3 à 11 ans, scolarisés dans les écoles communales.
  • Le développement de l’accueil extrascolaire pour les enfants et les jeunes de 3 à 16 ans.
  • Le développement d’actions et d’activités en direction des préadolescents et des jeunes.

Concrètement, en plus de la mobilisation des acteurs listés auparavant, 3 associations gestionnaires ont participé à la mise en place du schéma enfance :

  • L’association Eclos
  • L’association Les Catt’Mômes
  • L’association Phloème

Depuis le 1er juillet 2007, l’adhésion d’Hettange-Grande à la CCCE a permis à l’association de gestion du Centre Europa de rejoindre ce réseau enfance.


Les réalisations

A l’ échelle communale tout d’abord, 2 types d’action ont été essentiellement mis en place :

  • Maintien, consolidation et développement des équipements, services et activités (accueil périscolaire, séjour en centre de vacances et de loisirs, local pour les jeunes et adolescents…) dans les communes qui possédaient déjà ces équipements : Cattenom, Volmerange-les-Mines, Entrange et Boust.
  • Création de sites périscolaires dans les autres communes adhérentes de la CCCE avec 2 regroupements intercommunaux.

A l'échelle communautaire, outre le maintien et redéploiement des services et activités au sein de certaines communes ou bien encore la création de mercredis éducatifs dans d’autres, l’un des objectifs de la Communauté de Communes portait essentiellement sur l’amélioration du fonctionnement des différentes structures, animations et activités et ce dans un souci de cohérence communautaire au travers notamment de la création d’emplois dédiés spécifiquement à la gestion de la politique communautaire enfance.


Bien que ces postes ne soient pas directement rattachés au budget communautaire, ils se trouvent largement financés par les dotations de fonctionnement accordées chaque année aux associations.

Les élus communautaires ont décidé de prendre en charge directe CCCE le multi-accueil de Cattenom (2006) puis ont impulsé la création de 3 autres structures à Volmerange les Mines, Rodemack et Hettange- Grande dernière-née qui est opérationnelle depuis le  02 septembre 2013.

Un relais assistants maternels a également ouvert ses portes à Roussy-le-Village (Dodenom) en mars 2007, structure dédiée à l’information et à la mise en relation des parents et des assistants maternels afin de favoriser les modes de garde à domicile…

Quelques chiffres

  • 5 équivalent temps plein financés au sein des associations maillant tout le territoire en activités extra et péri scolaires
  • 65 personnes employées directement par la CCCE (soit plus de 50% de son personnel) pour gérer la politique enfance et accueillir les bambins dans les multi accueils, plus de 250 familles bénéficient du service d’accueil sur les 3 sites 100 % communautaires (Cattenom, Volmerange et Rodemack) communaux.
  • 197 assistantes maternelles agréées inscrites au relais qui gardent 574 enfants au dernier recensement

Pour résumer :
Accueil périscolaire : 15 sites pour accueillir les enfants des 20 communes
Mercredis éducatifs : 5 sites
Centre de Loisirs : 6 sites
Locaux et activités « jeunes » : 4 lieux d’accueil


Et l’avenir

Les services de la CCCE sont en train de mener les réflexions qui s’avèrent nécessaire à une nouvelle définition des besoins en tenant compte notamment de l’arrivée d’Hettange-Grande et de l’intégration de ses équipements communaux.
Il faut aussi réactualiser les données chiffrées en termes d’accueil, de demande et d’attente pour faire évoluer les structures existantes.

Autre piste à creuser, d’autant plus à l’heure où une rationalisation des moyens se fera de plus en plus pressante, étudier avec les territoires voisins les pistes de développement Supra Intercommunal, et mener une réflexion au-delà de notre canton.

Enfin, la qualité de nos équipements n’étant plus pour l’heure à démontrer et conscient que notre territoire est particulièrement bien pourvu en la matière, les réflexions vont peut être se porter, si les besoins venaient à être satisfaits en matière d’accueil, sur le développement de projets innovants ou de solutions nouvelles à apporter comme par exemple des jardins d’éveil, ludothèque, lieu d’accueil parents-enfants pour les plus petits…

Toutes ces pistes sont d’ores et déjà évoquées en interne et vos élus communautaires ne manqueront pas bien entendu de vous faire part de l’avancée de leurs travaux dans le domaine de l’enfance.

Plus globalement, au niveau national, les élus, tout comme vos élus communautaires, ont pris conscience qu’une politique enfance volontariste avait des retombées bien au-delà de la simple satisfaction des parents. Une politique enfance est tout d’abord un facteur d’ attractivité du territoire, certes la CCCE en raison de sa proximité avec le Luxembourg était déjà considérée comme territoire d’avenir.

La mobilisation des moyens dédiés à la petite enfance ne fait que renforcer cette attractivité et garantit par la même une vitalité de nos villages rythmés par les mouvements scolaires qui en font de véritables lieux de vie et d’émergence de projets. Une politique enfance bien menée est aussi synonyme de mode de garde diversifié : assistant maternel, multi-accueil, péri et extra scolaire… chaque famille peut trouver une réponse qui s’adapte parfaitement à son contexte économique, sociologique mais aussi temporel et géographique.

Enfin, une politique enfance est un facteur de développement économique puisqu’elle offre des emplois de proximité, elle garantit également une certaine demande constante pour des métiers d’avenir et peut donc anticiper les besoins en matière de formation pour ne pas être dépourvue de personnel qualifié et peut, sur des territoires particulièrement bien équipés comme la CCCE, attirer de nouvelles entreprises qui apporteront une plus-value économique bien au-delà de leur production.


Politique enfance 1 - Communauté de Communes de Cattenom et Environs Politique enfance 2 - Communauté de Communes de Cattenom et Environs Politique enfance 3 - Communauté de Communes de Cattenom et Environs Politique enfance 4 - Communauté de Communes de Cattenom et Environs Politique enfance 5 - Communauté de Communes de Cattenom et Environs Politique enfance 6 - Communauté de Communes de Cattenom et Environs Politique enfance 7 - Communauté de Communes de Cattenom et Environs Politique enfance 8 - Communauté de Communes de Cattenom et Environs

Suivez la CCCE sur Facebook !

Rechercher

Marchés publics

Entreprises, la CCCE vous aide à vous approprier les consultations en cours, vous accompagne particulièrement lors de la constitution de votre dossier.

Accès à la commande publique - CCCE

Pour en savoir plus, téléchargez le guide d'accès à la commande publique, ou accédez directement à notre espace Marchés Publics.

Web TV CCCE

Pour visionner les derniers conseils communautaires, les émissions spéciales et les dernières actualités, accédez à la web TV de la CCCE !


Marchés
publics

Accéder aux marchés publics

Consultez gratuitement les annonces légales en cours et les publications de la CCCE !


Recrutement
emplois et stages

Emplois et stages

Retrouvez ici les offres d'emplois et de stages actuellement disponibles à la CCCE.


Messagerie
communautaire

Accéder à la messagerie

Élus et agents de la CCCE, vous pouvez retrouver votre calendrier et votre messagerie.